Menu

Ostéopathie et plagiocéphalie à Paris

Votre ostéopathe à Paris, Christine de Lacotte, prend en charge les nourrissons souffrant de déformations crâniennes telles que la plagiocéphalie ou la brachycéphalie.

La plagiocéphalie positionnelle est une déformation de la tête qui apparaît au tout début de la vie. Elle se caractérise par un aplatissement asymétrique sur l'arrière ou un côté du crâne.

On entend souvent: "Le crâne de votre bébé se corrigera tout seul." Or, plus on attend, moins le crâne corrigera ses asymétries et plus il sera difficile pour l'ostéopathe d'y parvenir. N'attendez pas pour consulter votre ostéopathe à Paris.

Comment savoir si mon enfant à une déformation du crâne ?

Généralement, c'est l'entourage du bébé qui remarque l'asymétrie en premier.

Le plus simple, est de maintenir le bébé en position assise et d'observer son crâne du dessus. On peut alors voir un aplatissement de l'arrière du crâne, mais aussi une oreille plus avancée que l'autre. De face, on peut remarquer un œil plus ouvert que l'autre et/ou un bombement plus important d'un côté du front.

Au moindre doute, une consultation d'ostéopathie précoce permet un dépistage puis si besoin un traitement plus facile et plus efficace.

Le torticolis, un symptôme souvent associé aux plagiocéphalies.

La position du bébé in utéro, mais aussi un accouchement difficile peuvent occasionner des tensions sur le cou et les épaules ce qui peut engendrer un torticolis.

Sans traitement, on observera rapidement une déformation du visage, de la tête ou de la colonne vertébrale.

Votre ostéopathe pour plagiocéphalie à Paris peut travailler en complémentarité avec un kinésithérapeute pour traiter le torticolis.

Quels conseils peut-on appliquer chez soi ?

Lors des phases d'éveil, il est important de mettre le bébé sur le ventre plusieurs fois par jour (au moins 30 minutes par paliers progressifs).

Il est intéressant aussi de pratiquer le portage ce qui évite à la tête de reposer sur une surface dure.

Lors des biberons, il faut alterner les côtés (bras droit, bras gauche).

Si l'enfant tourne la tête préférentiellement d'un seul côté, il est important de motiver l'enfant à regarder de l'autre côté en l'attirant par des objets, la lumière d'une fenêtre ou de la musique.

Contactez-moi

Consultez également :